31/03/2005

Des cartes

Au cours de la conférence des Pays Bas de février 2005, G Neukum (le PI de la caméra) a rendu public une carte de ce qui a déjà été cartographié avec la HRSC dont déjà 20% ont été filmé avec elle.Source
Nous aurions aimé et moi en premier que l'Agence Spatiale Européenne diffuse sur son site les images BRUTES (c'est à dire les images en noir & blanc prises individuellement sous chaque filtre, par ex. bleu, rouge et vert) envoyées par la sonde Mars Express.

Vous pouvez voir ci-contre l'image des zones déjà cartographiés par la sonde Mars express que j'ai couplé avec une carte qui montre la répartition de glace d’eau (sonde Odyssey) sur Mars.Source
C'est juste une impression de ma part mais quand je compare les deux images, je constate que l'Agence Spatiale Européenne évite les zones où la glace d'eau se trouve à son plus haut niveau, par exemple au pôle sud et au centre de la carte.

J'ai ommis volontairement les valeurs pour une lecture complète de ces cartes mais sachez simplement que le bleu sur la première carte indique que le terrain est bas, alors que sur la seconde il indique une très faible présence de glace d'eau.

Pour terminer voici une carte de Mars aujourd'hui en comparaison avec celle de Giovanni Virgino Schiaparelli (1835 - 1910)...et bientôt Mars tout en 3D!

19:07 Écrit par Snork | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/03/2005

Un laser pour communiquer entre Mars et la Terre

Mars est un objectif prioritaire pour la NASA comme le montre son programme d'exploration de la planète pour la période 2009 et 2020 axé essentiellement sur la problématique de la vie, le retour d'échantillons et le développement de missions précurseurs à l'exploration humaine de la planète Mars.

D'ici quelques années, la NASA prévoit que de nombreuses missions (landers, rovers et orbiters) seront en activité opérationnelles sur Mars en même temps. Elle veut donc se doter d'un nouveau système de communication entre ses missions et la Terre différent du traditionnel système par ondes radio utilisé actuellement.

Aujourd'hui, le temps de communication entre une sonde martienne et la Terre peut atteindre jusqu 'à 20 minutes. Ce délai est incompressible, mais la NASA voudrait augmenter les capacités de transmission afin d'être mieux informée des mesures scientifiques effectuées sur Mars et ses environs, mais aussi d'obtenir des données précises quant à l'état des différents engins spatiaux.

La NASA et le Massachusetts Institute of Technology (MIT) travaillent sur un nouveau système communication par laser entre les deux planètes capable de transmettre jusqu'à 30 millions de bits par seconde, ce qui serait aussi rapide que ce qu'autorise l'utilisation de la fibre optique par exemple. Ce système serait 10 fois plus rapide que la transmission par ondes radio.

Pour cela, le démonstrateur Mars Laser Communications Demonstration a été développé et doit être lancé en 2009 sur la sonde Mars Telecommunications Orbiter (MTO). Il fonctionnera au moins une année en orbite autour de Mars et transmettra les données des missions en activité. Cette période sera mise à profit par la NASA pour procéder à toute une série de tests et de validation technique.

Il s'agira surtout de sécuriser les transmissions, de mesurer la déperdition du signal, en raison de la distance qui sépare Mars de la Terre et de maitriser la tecnique du pointage du faisceau, condition essentielle pour réceptionner les données.

A terme, la NASA souhaite améliorer sensiblement ses capacités à communiquer à travers tout le Système Solaire.

source : http://www.flashespace.com/

19:48 Écrit par Snork | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/03/2005

Bientôt la vie ?

Le spectromètre Fournier de la sonde Mars Express n'arrête décidément pas de créer la surprise, après le méthane et l'ammoniac (voir archives), il a détecté du formaldéhyde, un composé organique volatil.
Est-ce l'effet Année Mondiale de la Physique toutes ces infos ?

08:11 Écrit par Snork | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |