18/02/2005

Mars serait-elle une planète phallocrate ?

Des "Martiens" ? Oui. Mais surtout pas de Martiennes. Pas question, pour une femme, de fouler le sol de la Planète rouge. La conquête de Mars est une affaire d'hommes. Des vrais, des costauds. En aucun cas "des créatures fragiles et délicates". C'est un expert qui vous le dit. Et pas des moindres. Le très sérieux Anatoly Grigoriev, académicien de son état, directeur depuis dix-sept ans du très célèbre Institut des problèmes biologiques et médicaux de Moscou, chargé de la préparation et de la sélection des équipages de cosmonautes qui partent pour l'espace.

"C'est aux hommes de montrer la voie dans la conquête des planètes lointaines", a-t-il récemment martelé devant des étudiants de l'Université internationale de Moscou, précisant que leur rôle "était de porter les femmes dans leurs bras puissants". L'URSS fut pourtant le premier pays à envoyer une femme en orbite, Valentina Terechkova, le 16 juin 1963. Trois petits jours à bord de Vostok-5. L'exploit fut salué par une tempête médiatique magnifiant la supériorité du communisme et la modernité du régime dans sa volonté de faire respecter l'égalité homme-femme.

LE MONDE | 17.02.05

En 2001 déjà, le directeur de l’Institut des problèmes médicaux et biologiques de Russie, affirmait dans un article de la BBC, qu'un équipage entièrement masculin serait "plus serein"!!!

Vu que les membres de l'équipage seront loin de chez eux, peut-être pendant 5 ans, je n'ose imaginer que la première mission humaine vers une autre planète ne comporte pas de femmes, et vous ?

Une mission humaine vers Mars pose de nombreux problèmes. La suite...

03:09 Écrit par Snork | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.