14/01/2005

Rififi à l'Agence Spatiale Européenne

Un peu après la découverte de méthane mis en évidence par le spectromètre de la sonde Mars Express, ce même spectromètre aurait détecté cette fois des traces d'ammoniac dans l'atmosphère martienne d'après un article de la BBC.
Cette information date un peu mais elle a une suite bien curieuse que je vais vous raconter!
Il faut d'abord savoir que l'ammoniac (NH3) plus encore que le méthane indiquerait une possible origine biologique, c'est donc très important, une vie microbienne existe peut-être sur Mars actuellement!
L'histoire aurait pût s'arrêter là si après l'annonce du professeur Vittorio Formisano, scientifique responsable du spectromètre de Fourier (PFS), quelques jours après ne fasse un démenti et publie dans le magazine scientifique Nature qu'il n'a pas détecté de l'ammoniac sur Mars.
Un autre scientifique, Mike Mumma, a dit que son équipe a passé dix ans à rechercher l'ammoniaque et ne l'a jamais trouvé, et que Formisano ne peut pas le détecter parce que l'instrument de Mars Express ne le permet pas.

Pourtant le site de l'ESA publie le contraire, le spectromètre a bien détecté de l'ammoniac (NH3)!
J'espère d'autres nouvelles dans les prochains jours sur cette découverte et je vous souhaite à tous une bonne année terrienne 2005.

04:55 Écrit par Snork | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.